Traiter les données, créer des méta-questions

Vous avez donc terminé votre questionnaire (revoir toutes les notes relatives à sa construction) et vous l’avez administré ou vous l’avez fait administrer.

Après l’avoir saisi ou l’avoir fait saisir, vous vous retrouvez donc avec vos données.

Première question : A quoi ressemblent vos données brutes ?
Tout simplement à un tableau avec, en colonne, les questions, et en lignes, les individus. Au croisement d’une colonne et d’une ligne, on a donc la réponse de l’individu concerné dans la ligne à la question concernée dans la colonne.
A noter que ce tableau peut prendre plusieurs formes selon les programmes ou selon les sociétés de terrain qui vous font l’administration. On peut ainsi avoir des fichiers CSV, texte ou tout autre types… mais en général (je n’ai jamais vu l’inverse), ils sont toujours compatibles avec Excel et facilement présentables sous la forme questions en colonne / individus en ligne décrite ci-dessus.


Exemple sur lequel on a une première colonne avec une question fermée type échelle d’intention, une question de type note sur 10, deux questions ouvertes (colonnes L et M), puis à nouveau des questions fermées à réponse unique type échelles d’accord.

    Cette présentation des données sous forme de tableau à des implications immédiates :

  • En cas de terrain qui reprendrait après un arrêt (on décide que l’échantillon n’est pas suffisant et on « ouvre à nouveau » le terrain), pour rajouter un individu, il suffit d’ajouter une ligne à notre fichier avec les réponses adéquates.
  • De même, pour ajouter une question, ou plus exactement une variable, il suffit d’insérer une colonne à notre fichier. Cela est important à comprendre : vous pouvez en effet, ajouter des nouvelles variables entièrement construites (en utilisant les différentes formules conditionnelles d’Excel ou les filtres par exemple) en plein questionnaire, facilitant ainsi la création de groupes de population ou les profils-types (pas toujours faciles à créer dans les logiciels de traitement).

Voici deux vidéos sur la création de ces fameuses nouvelles questions, construites à partir des questions posées, qui permettent de construire facilement des sous-population ou des « méta-données » comme je les appelles (prise en compte de données multiples) :

1ère vidéo : création d’une méta-question en utilisant les formules Excel (je vous conseille de la regarder en 720p) :

2ème vidéo : création d’une méta-question en utilisant les filtres Excel (je vous conseille de la regarder en 720p) :

Nous verrons dans une troisième vidéo comment nous pouvons également utiliser Excel pour résoudre un « problème » relativement courant et créer des questions à choix multiples compatibles avec les logiciels de saisie.

Pas de commentaire sur “Traiter les données, créer des méta-questions”

  1. […] par rapport aux vidéos de la note « Traiter les données, créer des méta-questions », la vidéo de cette note montre une problématique légèrement différente : la création […]

  2. […] par rapport aux vidéos de la note « Traiter les données, créer des méta-questions », la vidéo de cette note montre une problématique légèrement différente : la création […]

Soumettre

Top