Choisir la méthode de sondage

Nous l’avons vu (cf. : note mesurer un phénomène dans une population, le principe du sondage), 2 grandes familles existent quand il s’agit de constituer un échantillon pour faire un sondage (souvenez-vous, ce sont les méthodes probabilistes et les méthodes empiriques).

Dans ces 2 familles, il existe une multitude de méthodes que nous aborderons plus précisement dans une prochaine note.

Avant de savoir quelles sont ces méthodes, il faut d’abord se poser une question : comment choisir la méthode que je vais appliquer pour séléctionner mon échantillon pour mon sondage ?

Voici les éléments qui vont intervenir dans le choix de la méthode de sondage (Cliquez sur l’image pour la voir en grand)

Choisir la méthode de sondage

Plusieurs éléments vont intervenir dans le choix de la méthode de sondage :

Les objectifs de l’enquête : si l’objectif impératif de l’enquête est de décrire une population mais aussi des sous-populations, l’échantillon va devoir atteindre une certaine taille (cela permettra de « short-lister » certaines méthodologies). De même, une enquête qui doit se répéter plusieurs fois dans le temps devra certainement se faire via un panel. Les objectifs de l’étude vont ainsi permettre d’orienter le choix de la méthode de sondage.

La nature de la population : en fonction (par exemple) de la dispersion géographique des individus à interroger ou de la difficulté d’interroger certains individus, certaines méthodes se verront exclues. De même, s’il n’existe pas de base de sondage de la population, les méthodes probabilistes sont d’office exclues.

Le budget : élément fondamental dans le choix de la méthode de sondage. Un budget limité empêchera, par exemple, un sondage en face à face sur tout le territoire.

Les délais : si les résultats sont attendus très rapidement, certaines méthodes de sondage seront exclues.

Au final, vous l’aurez compris, c’est l’influence d’une multitude de facteurs qui nous amenera à favoriser une méthode de sondage plus qu’une autre.

Le principal étant de rester rigoureux lors du choix de cette méthode : un choix inopportun viendra en effet amoidrir la qualité des résultats de l’enquête… voire la rendra bancale et inexploitable.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le monde des études : Récapitulatif sur les étapes d’une étude quantitative
  2. Le monde des études : Récapitulatif sur les étapes d’une étude quantitative

Laisser un commentaire